Centre Hospitalier Départemental
de La Candélie

47916 AGEN cedex 09
Tel : 05 53 77 67 00


 
   
   
L’Offre de Soins  :  PSYCHIATRIE INFANTO JUVENILE

Pour les enfants de moins de 12 ans



CONTACT

Secrétariat :
05 53 77 79 72
Praticien hospitalier, responsable de pôle
Docteur Yolande WEBER : 05 53 98 60 44
Collaborateur du Praticien Chef de Pôle
Monsieur Patrick BUISSON : 05 53 77 79 73

Structure interne Agen-Nérac

Praticiens hospitaliers
Docteur Yolande WEBER : 05 53 98 60 44
Docteur Marie-Hélène CEGLAREK : 05 53 97 60 45

Structure interne Villeneuve-Fumel

Praticiens hospitaliers
Docteur Aleksandra MANKA : 05 53 49 60 09
Docteur Yannick GUILLAUME : 05 53 49 60 09

Structure interne Marmande-Tonneins-Casteljaloux

Praticiens hospitaliers
Docteur Akli FELLAH : 05 53 20 35 35

Structure interne CADS

Praticiens hospitaliers
Docteur Yolande WEBER : 05 53 77 68 43
Les enfants consultent pour des motifs extrêmement variés, allant de simples variations de la normale à des troubles beaucoup plus graves. Le dispositif de soins mis en place a pour principe fondamental le maintien de l’enfant dans son environnement socio-familial

Les centres médico-psychologiques

Centres de consultations mis à la disposition des familles et des jeunes, répartis sur tout le département, les CMP organisent des entretiens, psychothérapies, rééducations psychomotrices et orthophoniques, conseils et soutien aux parents.

Les soins à domicile

Des membres de l’équipe soignante peuvent se rendre, toujours sur prescription médicale et pour des indications précises, au domicile de l’enfant ou à l’école.

Les centres d’accueil thérapeutique à temps partiel

Ils développent et complètent les activités des CMP par des prises en charge plus importantes et l’accueil dans des petits groupes au sein d’ateliers thérapeutiques. Il s’agit d’une formule souple et modulable qui permet d’éviter les surcharges trop importantes dans l’emploi du temps des enfants et de tenir compte des contraintes des familles.

Le centre d’accueil départemental de semaine

C’est une structure intrahospitalière qui accueille, en internat, du lundi au vendredi inclus, des enfants de l’ensemble du département. Cette unité s’adresse à des enfants qui présentent des troubles du comportement et de la personnalité, rendant très difficiles l’adaptation et l’intégration sociale et familiale. Il peut être fait appel à cette structure pour des « séjours de rupture » temporaires.

Les hôpitaux de jour

- Agen : “Les Trois Rosiers”
- Villeneuve sur Lot : “L’Araucaria”
- Marmande : “Les Oyats”
- Fumel : “Les Cafanilhs”

Ils assurent des soins polyvalents, individualisés et intensifs, dans la journée, à temps partiel (une partie de la journée), séquentiel (un ou quelques jours par semaine) ou à temps plein (cinq jours sur sept). Des instituteurs spécialisés détachés de l’éducation nationale permettent d’offrir, quand cela n’est pas possible à l’extérieur de l’établissement, une scolarité individualisée. Un circuit de ramassage est organisé pour certains enfants, dont les parents sont dans l’impossibilité d’assurer l’accompagnement.

L’accueil familial thérapeutique

Il constitue une alternative ou une suite à l’hospitalisation à temps complet, avec des formules souples pour des accueils à temps partiel, durant la journée ou séquentiels. Les familles, qui accueillent les enfants, font partie intégrante du dispositif de soins offerts aux enfants en difficulté.

Le travail en réseau

Les pôles de psychiatrie infanto-juvénile travaillent en étroite collaboration avec de nombreux acteurs dans le champ de l’enfance. Les partenaires du réseau :
- L’école : la plupart des enfants suivis dans les pôles de psychiatrie infanto-juvénile, ont une scolarité ordinaire. Des actions particulières peuvent s’avérer indispensables afin de poursuivre l’insertion scolaire de certains enfants ou la réaliser dans des conditions satisfaisantes en lien étroit avec les familles (convention d’intégration scolaire, scolarité interne dans les hôpitaux de jour).
- Les autres partenaires : la protection maternelle infantile, l’aide sociale à l’enfance, la justice, la pédiatrie, la maternité, la médecine libérale, les pôles de psychiatrie adultes et adolescents, le secteur médico-social...

Le projet de soins en pédopsychiatrie ne se conçoit que dans un dialogue constant avec les familles. Les parents sont toujours informés, associés aux prises en charge de leur enfant. Aucune décision n’est prise sans leur consentement.

ccccenf



Secrétariat :
05 53 77 79 72

 

Mis à jour le jeudi 30 juillet 2015
 
©Dragon Création-2011 - Spip 2